Mythe Orphée Eurydice dans la littérature et dans l’art

Le mythe d’Orphée et d’Eurydice est connu pour être l’une des plus célèbres de toutes les traditions mythologiques grecques. C’est l’histoire d’amour entre deux jeunes mariés brisé trop tôt. Il s’agit d’Orphée, un très bon musicien et la belle nymphe Eurydice. C’est une histoire émouvante et déchirante qui a toujours fasciné et inspiré les plus grands artistes et écrivains de tous les temps. Il existe de nombreuses versions du mythe, aussi différentes les unes des autres. Les récits les plus célèbres et les plus captivants nous ont été transmis par Virgile dans « les Géorgiens » et par Ovide dans « les Métamorphoses ».

Les préludes du mythe Orphée Eurydice

Le mythe Orphée Eurydice,  c’est l’histoire d’un couple marié, amoureux et heureux. Orphée était le fils de la muse Calliope et d’Œagre, roi de Thrace. Eurydice était une belle nymphe des arbres. Le bonheur des amoureux dura jusqu’à ce que le jeune Aristée, un fils du dieu Apollon, tombe follement amoureux de cette belle nymphe. Eurydice, cependant, n’a toutefois pas des sentiments pour Aristée. Elle était même presque effrayée par l’attention que ce demi-dieu lui portait.

Un jour, alors qu’elle tentait d’échapper à Aristée, elle est tombée sur un serpent venimeux qui la mordait et la tuait. Orphée, désespéré, décide de descendre aux enfers pour retrouver sa bien-aimée. Le monde souterrain, tel qu’il était annoncé par la mythologie grecque, était plein de dangers. Il n’est d’ailleurs pas facile d’échapper à ces dangers pour les communs des mortels dont Orphée. Il a donc dû passer de nombreuses épreuves pour rencontrer Hadès et Perséphone, le roi et la reine des enfers, les seuls à pouvoir lui rendre sa belle épouse.

Orphée et la descente au royaume des Enfers

Pour sa descente au Royaume des Enfers, Orphée a d’abord dû affronter le terrible Charon, passeur des âmes des morts. Orphée a pu le menotter au son de sa lyre. Puis, avec le même stratagème, il a également réussi à enchanter Cerbère, le chien à trois têtes qui garde l’entrée des Enfers.

Après avoir affronté et surmonté d’autres obstacles, il est finalement pu rencontrer les deux dirigeants du monde souterrain à savoir Hadès et Perséphone. La reine du monde souterrain était alors émue par le courage et l’amour d’Orphée pour sa bien-aimée Eurydice. Celui-ci n’hésitait pas à aller dans un endroit sombre et effrayant pour récupérer sa femme.

Les maîtres des Enfers permettaient alors à Orphée d’amener Eurydice à condition que celui-ci ne lui parle pas et ne se retourne pas jusqu’à atteindre le royaume des vivants. 

Les mariés, Orphée devant et Eurydice derrière lui, ont pris ce chemin pour tenter de revenir ensemble au monde des vivants. Ils étaient accompagnés par Hermès, le messager des dieux.

Juste à la sortie des Enfers, Orphée s’est retourné vers sa femme Eurydice, pendant qu’ils avaient atteints le monde des vivants. Eurydice, étant encore sur le territoire des Enfers, a disparu à jamais.

Le désespoir d’Orphée et les différentes versions

Attristé par la perte désormais irréversible de sa bien-aimée, Orphée a pleuré pendant sept longs mois, continuant à jouer de sa lyre. Les versions des poètes et écrivains sur le mythe Orphée et Eurydice et sur le désespoir du veuf sont d’ailleurs nombreuses.

Selon Virgile, Orphée a été mis en pièces par les femmes des Cicones qui étaient furieuses de la loyauté du jeune homme envers sa défunte épouse. Selon Ovide, Orphée est plutôt mort déchiré par les Ménades,. Ces adoratrices du dieu Dionysos lui en voulaient parce qu’il avait développé une passion pour les hommes.

Cependant, dans toutes les versions, on dit que la tête d’Orphée a continué à chanter après avoir été séparée de son corps et jetée dans le fleuve Ebro. Selon Virgile, Orphée est accueilli dans les Champs Elysées, le séjour de vertueux et des bienheureux.

Le mythe Orphée Eurydice dans les arts

Comme tous les célèbres mythes grecs, le mythe Orphée Eurydice a été largement représenté dans la peinture, la sculpture et la littérature. Ce récit mythique est par exemple représenté sur le bas-relief conservé au Musée archéologique de Naples. Datant de l’époque romaine, cette œuvre est une copie du bas-relief grec datant de 410 avant J.-C. Cette œuvre d’art représente le couple du fameux mythe Orphée Eurydice accompagné dieu Hermès

Plusieurs représentations sur l’histoire d’amour entre orpheus et eurydice ont également été trouvées sur des vases en terre cuite.

Le mythe Orphée Eurydice a été encore représenté par des peintres tels que Delacroix et Waterhouse.

Dans le domaine de la littérature et de la musique, beaucoup  d’œuvres littéraires sont des notamment des reprises modernes du mythe eurydice orphee. En Italie, il est impossible de ne pas mentionner les œuvres revisitées sur l’histoire des enfers eurydice et orphée, surtout celles du XXe siècle réalisées par des grands écrivains. Parmi eux, Cesare Pavese avec ses Dialogues avec Leucò (1947) et Gesualdo Bufalino avec Le retour d’eurydice enfers.

Le récit de la mythologie grecque sur orfeo eurydice raconte notamment une histoire d’amour qui n’a pas pu vaincre la mort. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il fait partie des mythes de renom qui traverse le temps et transcende les événements historiques.