Les origines du théâtre antique romain

Le public athénien a été témoin du remaniement et de la réinterprétation des mythes et des histoires qui représentaient le cœur de leur culture : le théâtre, pour eux, était donc un outil très important. À Rome, la situation est inverse, dans un certain sens. Le premier théâtre romain est un outil qui sert à analyser et assimiler une culture étrangère à la tradition indigène, pour l’adapter aux nouveaux besoins sociaux et politiques.

La production théâtrale, contrairement à la production littéraire, devait s’adresser à un public plus large. Pour conquérir le public, on peut donc suivre deux voies : insérer des thèmes et des motifs de la culture populaire, qui est la voie suivie par Plaute, ou bien trouver des sujets capables de susciter l’étonnement et d’autres sensations. La tragédie était la forme dramatique qui jouissait de la plus faible faveur sur la scène romaine. Après Livio Andronico, Nevio, Accio, dont la production a disparu, c’est Sénèque qui a retravaillé les thèmes classiques de la tragédie grecque dans ses drames, écrits vers 50 après J.-C. sous le règne de Néron.

Le masque tragique était de grande taille, caractérisé par la haute coiffure bouclée qui couvrait le front et encadrait le visage. La barbe des mâles était également frisée, avec la bouche grande ouverte et le trou rond dans les yeux qui lui donnait une expression de douloureux étonnement. Le personnage prend de plus en plus une apparence imposante puis terrible. Le Théâtre Antique peut désigner diverses notions, la plus répandue est le Théâtre grec Antique.

D’ailleurs avec les épisodes violents de Sénèque, les meurtres et les suicides étaient représentés. La mise en scène ultérieure les a rendus de plus en plus cruels pour plaire au goût du macabre, les personnages se déforment. En conséquence, la tragédie, d’une forme idéale, devient un premier divertissement grotesque pour le peuple. Cependant, de la tragédie découle à l’époque d’Agustan un nouveau type de spectacle, la pantomime.

La pantomime

La pantomime était représentée par une chorale ou un chanteur chantant les passages de tragédies connues, tandis qu’un acteur avec un masque à trois visages jouait tous les personnages.

En revanche, l’histoire de la comédie ainsi que l’Orchestra, est moins mouvementée et reste inchangée avec ses aventures amoureuses compliquées par des déguisements, des échanges de personnes et des ruses de serviteurs jusqu’à l’avènement de l’empire. Les jeux scéniques sont authentiques.

Il est nécessaire de savoir que le Théâtre antique et du musée d’Orange reste le théâtre romain le mieux gardé ou conservé dans le monde. Il est ainsi classé au patrimoine mondial.

Formes de pièces de théâtre populaires

La production populaire peut être divisée en trois genres principaux : atellana, fescennino et mime. L’atellana était un jeu de personnages fixes de masques, qui avaient leur caractère personnel, qui restait inchangé à travers de courtes aventures sans fin ; il était apprécié par les classes supérieures. L’Auguste Théâtre reste une expérience authentique. D’ailleurs, l’Auguste Théâtre se compose de représentations, de cours, d’événements et de pièces de théâtres modernes et classiques.

La Fescennine a eu une vie plus courte, en raison de son thème politique et de sa propension à introduire des éléments de satire personnelle. Le mime romain se caractérise par le thème grossier et quotidien et la présence d’acteurs jouant sans masques. Le mime est devenu la forme théâtrale par excellence du peuple romain. Il faut noter que le théâtre grec antique est ainsi à l’origine du théâtre en Occident.

À Rome, même le premier théâtre officiel ou théâtre romain a été institutionnellement transformé en divertissement, perçu davantage comme un instrument de culture que comme un circensis : il était donc offert à des personnes de classe sociale basse au même titre que les jeux sportifs et les gladiateurs. Le théâtre romain dispose d’un édifice public antique. Les représentations de pièces de théâtre latin ou théâtre à Rome ont été faites sur cet édifice public antique. Les jeux scéniques sont des plus remarquables. Ils occupent une place importante dans l’Orchestra. Le théâtre romain Antique est ainsi à l’origine montage temporaire en bois durant les premiers siècles de la République romaine.