L’Enfer de Dante Alighieri : résumé des chants de I à IX

Le chant de l’Enfer, qui fait partie du vaste poème “La Divine Comédie”, de Dante Alighieri, commence par le célèbre vers : “Au milieu de la marche de notre vie, je me suis retrouvé dans une forêt sombre, que le droit chemin était perdu”. Le poème est divisé en trois parties : l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis, divisées à leur tour en une centaine de chansons. Formulés en 11 syllabes (endécasyllabes), les versets sont regroupés en groupes de trois (triplets), où le premier et le troisième vers ont la même rime et le second détermine la rime du premier vers du triplet suivant.

L’enfer aurait été écrit entre 1307 et 1310. Vous trouverez ci-dessous un schéma récapitulatif de l’enfer du chapitre I au chapitre IX.

La première chanson 

Le lieu des faits racontés est la forêt sombre. Une colline lumineuse. Les personnages principaux sont Dante puis Virgile. A l’âge de 35 ans, Dante se perd dans une forêt sombre. Il voit une colline lumineuse et essaie de la gravir, mais il est repoussé par une échine, un lion et un loup. Virgile lui apparaît et lui propose de le guider vers le salut par un voyage dans les royaumes du monde souterrain.

Deuxième chant

Dans la forêt sombre. Dante craint que ses forces ne soient pas suffisantes pour un voyage aussi ardu, mais Virgile lui révèle qu’il a été envoyé par Béatrice, poussée à son tour par Sainte-Lucie et la Madone. Réconfortant, Dante décide de suivre Virgile.

Le troisième canto

Le lieu où se déroulent les événements est le vestibule de l’Enfer et le fleuve Acheronte. Les pécheurs punis sont les Ignatiens, c’est-à-dire qu’ils manquaient tellement de vitalité qu’ils ne pouvaient faire ni le bien ni le mal. Ils courent follement après un chiffon, piqué par des insectes dégoûtants, dans une boue putride. Les personnages principaux de cette chanson sont : le pape Célestine V et Charon.

Dans le vestibule de l’Enfer (une zone qui précède le véritable Enfer), Dante trouve les Ignavi, qu’il traite avec un profond mépris : parmi eux, le pape Célestin V qui a abandonné la dignité papale, incapable de diriger l’Église. Sur les rives de l’Acheronte (où les damnés sont rassemblés pour être transportés sur le fleuve, la frontière de l’Enfer), Charon refuse de transporter Dante sur son bateau. Un éclair et un violent tremblement de terre font s’évanouir le poète.

Quatrième canto

Premier cercle : les limbes. Les pécheurs punis sont : les enfants non baptisés et les sages de l’Antiquité qui n’ont pas connu le Christ. Ils n’ont pas de châtiment corporel mais seulement un désir inassouvi pour Dieu. Les personnages sont : de grands personnages, des philosophes et des poètes de l’Antiquité.

Réveillé par le tonnerre, Dante se retrouve au-delà de l’Achéron. Dans un château lumineux, il voit les poètes Homère, Horace, Ovide et Lucan et se divertit avec eux. Il voit encore les philosophes Socrate, Platon et Aristote et d’autres grandes figures de l’Antiquité comme Hector (le héros troyen), Énée et Jules César.

Le cinquième coin

Deuxième cercle. Les pécheurs sont : les lascifs, les âmes qui ont cédé aux passions de l’amour. La punition : ils sont submergés par une terrible tempête. Les personnages : Minasse, Francesca da Rimini et Paolo Malatesta. A l’entrée du cercle, un monstre infernal, Minasse, montre à chaque âme le lieu qui lui est destiné. Accablés par un violent orage, les esprits qui ont succombé aux passions de Dante et de Virgile passent, dont Cléopâtre, Hélène de Troie et Paris. Dans un moment de calme, Dante s’entretient avec Francesca qui raconte l’histoire de son amour tragique pour Paolo. Le poète, ému, s’évanouit.

-Sixième chant

Troisième cercle. Les pécheurs sont : les gloutons. Les douleurs : elles sont couchées sur le dos dans la boue, fouettées par la pluie et la grêle et torturées par Cerbère, un chien à trois têtes. Personnages : le Ciacco florentin.

Ayant repris conscience, Dante se retrouve dans le troisième cercle. Ciacco, sautant de la boue, parle à Dante des conditions de vie à Florence, prophétisant les luttes entre les Blancs et les Noirs, et la défaite des Blancs.

-Septième canto

Quatrième cercle. Les pécheurs sont : les avare et les prodigues. Les douleurs : ils doivent pousser avec leur poitrine de lourds rochers. Les personnages : des papes et des cardinaux que le péché a tellement contaminés qu’ils sont méconnaissables.

À l’entrée du cercle, un monstre infernal, Pluton, tente d’effrayer Dante avec des mots mystérieux de signification inconnue. Virgile le réduit au silence, puis précise à Dante le concept de fortune, c’est-à-dire de cette entité mystérieuse qui donne et reprend la richesse, selon une logique incompréhensible.

 Huitième canto

Cinquième cercle. Les pécheurs punis : colériques et méchants. Les punitions : les âmes des damnés sont complètement immergées dans le marais de Stigma. Le personnage principal est : Filippo Argenti, un Florentin connu pour sa fierté.

Un monstre infernal, Flegias, transporte Dante et Virgile, sur son navire, au-delà du marais de Stigma. Pendant le voyage, Filippo Argenti tente de les arrêter, mais Virgile le repousse dans le marais, où les autres damnés font un massacre. Après la Stigmatisation, les hautes murailles de la ville de Dite (la partie inférieure de l’Enfer) s’élèvent, d’où des torrents de démons tentent d’empêcher le passage de Dante.

Neuvième chant

Lieu des faits : au pied des remparts de la ville de Dite. Les personnages sont : des diables et des monstres infernaux et un ange.

Pour aider les démons, viennent les Furies (monstres féminins, avec des serpents à la place des cheveux) et Méduse, qui transforme le spectateur en pierre. Cependant, un ange descend du ciel et met en fuite monstres et démons : Dante et Virgile entrent dans la ville.